Définition et Principes :

sophrologie, respiration, relaxation dynamique, le pontet, Avignon, stress, anxiété, confiance en soi, sommeil

De ses racines étymologiques « sos« , « phren« , « logos » ou « l’étude de l’harmonie de la conscience« , la sophrologie a été fondée en 1960 par un neuropsychiatre Colombien : Alfonso Caycedo.

La sophrologie utilise un ensemble de techniques basées sur la respiration, l’écoute du corps, la relaxation dynamique, la visualisation et la pensée positive.

Elle vise à renforcer l’équilibre entre le corps et l’esprit. Elle permet d’apprendre à se connaître, prendre du recul, se recentrer, récupérer, se dynamiser et se projeter positivement. 

La sophrologie peut se pratiquer en séance individuelle ou collective. Elle est accessible à tous et ne nécessite ni tenue, ni matériel spécifique. 

 

Les séances se divisent en trois temps :

1. Un temps d’accueil, d’écoute et de sensibilisation aux exercices proposés

2. Un temps de pratique en posture assise ou debout, parfois allongée, d’exercices basés sur la respiration, la concentration, la visualisation…

3. Un temps de partage, d’échanges qui permet de poser des mots sur les ressentis observés lors des exercices. Le sophrologue recueille vos propos dans la bienveillance, le non-jugement et la confidentialité.

La sophrologie est avant tout une démarche personnelle qui nécessite de la répétition pour favoriser au mieux l’intégration des exercices et le cheminement de chacun. Cette répétition a pour but de viser l’autonomie afin que chacun puisse mobiliser ses ressources lorsqu’il en ressentira le besoin.

 
  

La Sophrologie se vit, s’expérimente, alors pour vraiment comprendre ce que c’est : n’hésitez plus, essayez le sophrologie !